Feeds:
Articles
Commentaires

Garden party de l’IAO

gardenparty2.indd
Le 17 septembre 2013 à partir de 18h30, dans le jardin du campus Descartes de l’ENSL, l’Institut d’Asie Orientale invite les étudiants de l’ENS intéressés par leurs thématiques à partager un buffet asiatique de bienvenue en présence des chercheurs de l’IAO.

Publicités

Le Wenhuibao (文汇报) a publié le 13 juillet 2013 une longue interview de Christian Henriot (安克强) par la journaliste Ren Siwen (任 思 蕴) sur les recherches historiques sur Shanghai, les technologies numériques et l’utilisation des SIG en histoire. L’entretien (en chinois), intitulé «地理 信息 系统 是 关涉到 想象力 的 技术 » (Les SIG sont une technologie qui concerne l’imagination) est paru dans la rubrique «Wenhui Scholars» (文汇 学 人)  du journal. Le Wenhuibao est un quotidien général fondé en 1937. Propriétaire de plusieurs titres, c’est actuellement le plus grand groupe de presse chinois et il dispose de la plus grande circulation  dans la région de Shanghai.

La Direction de la prospective et du Dialogue Public du Grand Lyon vient de publier un petit ouvrage intitulé Au fil des humanités qui rassemble « huit récits relatifs à des domaines de recherche en sciences humaines et sociales qui sont apparus représentatifs du territoire couvert par l’Université de Lyon ». Ces récits sont le résultat d’une enquête menée par l’Agence des sciences humaines et sociales à partir d’un repérage des travaux des centres de recherche évalués A+ et A par l’Aeres. Ils ont été élaborés à partir d’entretiens et d’éléments biographiques d’acteurs de la recherche en Rhône-Alpes. L’Institut d’Asie Orientale est au centre d’un des huit récits, avec un historique de l’émergence du champ des études sur l’Asie orientale à Lyon et la constitution d’un pôle de recherche d’excellence à la faveur du soutien du CNRS, des tutelles universitaires, et de la région Rhône-Alpes. Le texte du récit est disponible sur le site de l’IAO.

Pierre-Emmanuel Bachelet a soutenu le lundi 8 juillet 2013 son mémoire de Master 2 en Histoire moderne et contemporaine à l’ENS de Lyon. Mémoire dirigé par Jean-Pascal Bassino (Professeur, Université de Grenoble) et François Guillemot (IR CNRS, IAO).

Reposant sur l’étude rigoureuse d’un corpus de près de 70 cartes anciennes de multiples provenances (européennes, chinoises, vietnamiennes, japonaises ou arabes), P.-E. Bachelet propose une approche du territoire cam par le ciel et une vue de la mer. Ce Champa « vu du ciel et de la mer » offre une image inédite de la représentation spatiale (par les étrangers) de ce royaume disparu et de son importance à travers les siècles. En faisant appel aux documents cartographiques et géographiques (à travers les données des routiers), cette étude historique, entreprise sur la longue durée, est une belle contribution aux études cam et ouvre des perspectives de recherche sur les réseaux commerciaux, la représentation de l’autre et la circulation des idées en Asie du Sud-Est.

Détail du Kunyu Wanguo Quantu (坤輿萬國全圖). Reproduction japonaise, circa 1605

Détail du Kunyu Wanguo Quantu (坤輿萬國全圖). Reproduction japonaise, circa 1605

Cartographies et représentations géographiques du Campā, des premiers siècles de l’ère chrétienne au milieu du XIXe siècle

Un aperçu de la géographie du royaume cam d’après les géographes et les navigateurs asiatiques, musulmans et européens.

Pierre-Emmanuel Bachelet, ENS de Lyon

Résumé

Cette étude s’intéresse à la place qu’occupe le Campā dans la cartographie européenne, musulmane et asiatique et dans les textes qui ont trait à sa géographie. Il tente d’apporter un éclairage différent, à travers un nouveau type de sources, sur l’importance du royaume cam dans les réseaux commerciaux d’Asie du Sud-Est et sur la connaissance qu’en ont les géographes et navigateurs. Les cartographies chinoise, japonaise et vietnamienne y sont abordées : ces cartes mettent l’accent sur la conception symbolique que les Chinois ou les Japonais ont du monde, ou encore sur les revendications politiques et territoriales des Chinois et Vietnamiens en Asie du Sud-Est. Les cartographes musulmans et européens tentent quand à eux de donner une image plus réaliste de ces contrées éloignées, en intégrant à leurs travaux des informations issues des auteurs médiévaux (Marco Polo…), de Ptolémée et bien entendu des navigateurs qui explorent les côtes cam à partir du XVIe siècle. Dans tous les cas on assiste à une standardisation autour de critères cartographiques occidentaux, du XVIIe au XIXe siècle : le Campā occupe une place de plus en plus réduite dans ces cartes, ce qui est peu étonnant vu les amputations territoriales subies au long de ces périodes. Récits de voyage, routiers, récits de missionnaires et encyclopédies permettent de compléter cet aperçu en intégrant des descriptions des côtes, des coordonnées et d’autres détails sur la géographie du royaume cam.

P.-E. Bachelet a travaillé en M1 sur l’historiographie du Campā et sur les sources européennes relatives à l’activité commerciale, la situation politique et la société cam. Il a consacré son M2 à la place du Campā dans la cartographie et projette de travailler en thèse sur les relations entre le Campā/le Sud Viêt Nam et le Japon aux XVIe et XVIIe siècles.

Mercredi 19 juin a eu lieu la traditionnelle journée des doctorants de l’IAO. Cette journée est l’occasion pour les doctorants de présenter leur sujet de recherche aux autres doctorants ainsi qu’aux chercheurs du laboratoire.

Photo 1

Chaque présentation est suivie d’une discussion particulièrement intéressante car elle croise les champs disciplinaires et géographiques. Cette journée permet ainsi aux doctorants, nouvellement inscrits ou plus avancés dans leur recherche, de faire le point sur leur travail et de disposer des conseils de leurs camarades et des chercheurs.

Photo 2

Photo 3

Les doctorants suivants ont pu présenter leur travail :
Cécile Armand : « La publicité « moderne » à Shanghai à travers trois études de cas : médicaments, cigarettes, sodas (milieu XIXème-milieu XXème) » ; directeur : Christian Henriot

Cao Liuying : « Sous l’influence hollywoodienne : Shanghai cinéma des années 20 et 30 » ; directeur : Christian Henriot

Hou Qingbin : « Some reflections on the studies on the mixed courts in Shanghai (1864-1927) » ; directeur : Jérôme Bourgon

Jiang Jie : « La criminalité à Shanghai pendant la guerre sino-japonaise » ; directeur : Christian Henriot

Nicolas Leprêtre : « Modes d’action publique et promotion des technologies vertes dans l’aménagement urbain : le cas des smart communities au Japon » ; directrice : Yveline Lecler

Frédéric Lesigne : « L’ethnologie endogène de Yanagita Kunio (1875-1962) – De l’étude du folklore japonais à une anthropologie du sujet » ; directeur : Alain-Marc Rieu

Tan Xinxin : « Présentation de la thèse: Transports en commun, pratiques sociales et mutations spatiales à Shanghai » ; directeur : Christian Henriot

Zhao Weiqing : « La censure cinématographique dans les concessions à Shanghai entre 1927-1937 » ; directeur : Christian Henriot

La journée s’est terminée par un barbecue dans les jardins de l’ENS.

21 juin 2013 : Ouverture officielle du carnet de recherche « Femmes & Guerres au Viêt-Nam » sur Hypothese.org.

Le carnet de recherche « Femmes & Guerres au Viêt-Nam, expériences transnationales » est dédié à la connais­sance des phé­no­mè­nes des guer­res et de leur rela­tion au genre à partir de l’exemple vietnamien. Qu’elles soient actrices, victimes, engagées ou non concernées, les femmes et leur positionnement social dans le phénomène guerre nous paraît intéressant à étudier à plus d’un titre.

Outre son objectif principal d’outil accompagnant notre recherche, ce carnet pro­po­se aux chercheur-e-s et visi­teurs une docu­men­ta­tion textuelle, iconographique, audiovisuelle en ligne, riche et variée, et une réflexion sur la thé­ma­ti­que plus générale « des femmes et des guer­res » et de leurs expériences croisées de la guerre.

Toute contribution scientifique est bienvenue.

Lien : http://guerillera.hypotheses.org/

Ecran_Femmes&GuerresVietNam

colloque_TortureJudiciaire_13juin2013
Colloque La torture judiciaire13-14 juin 2013, Université de Genève (Uni Bastions, 5 rue de Candolle, salle B 111), Colloque international : La torture judiciaire et la preuve en justice. Europe, monde musulman, Chine : doctrines et pratiques, organisé et coordonné par Jérôme Bourgon (IAO) et Michel Porret (UNIGE), avec les soutiens de : Fonds National Suisse de la recherche scientifique (Berne), Commission administrative (UNIGE, Rectorat), Faculté des Lettres de l’UNIGE (Décanat), Département des Études Est-Asiatiques, Département d’histoire générale (Unités d’histoire moderne et contemporaine).

[Plaquette_Colloque Torture Judiciaire]